• Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Les jours passent et Tara s'occupe de son poulain comme une grande. Elle met son réveil pour se levée avant tout le monde et le nourrir. Nettoie le plus gros de son box, aider par son tonton Tristan quand il ne travaille pas le matin. Et dans la journée, elle va régulièrement le voir pour être sûr qu'il ne manque de rien.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Cependant aujourd'hui la petite demoiselle commence l'école et sa maman est obligée de la rappeler à l'ordre.

    - Tara, tu es encore là ? Je t'ai dit, il y a cinq minutes que tu devais te dépêcher ! 

    - Oui, je sais maman, mais il faut bien que je donne le biberon à Pile-Poile... C'est un bébé encore... Argumente la demoiselle haute comme trois pommes.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Le poulain engloutie comme chaque matin son lait sans problème et à une vitesse folle.

     - Bon et maintenant qu'il a terminé de manger, veux-tu bien le mettre dans son box et te préparer pour l'école ?

    - Oui, maman. Réponds Tara, pas motivée pour deux ronds.

    - Bien, je t'attends. Fait Prune en tournant les talons vers la sortie.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Une fois seule Tara profite de ce moment de solitude pour se confier à son animal.

    - Tu sais, j'aime pas l'école, pourtant j'ai jamais été là-bas et j'ai pas envie d'y aller. J'aimerai trop rester avec toi mon Pile-poile. 

    Elle lui dépose un bisous sur le bout du nez et termine par un gros câlin.

    - On se voit ce soir, mon beau, promis, dés que je suis rentrée je viens te voir. Je t'aime Pile-poile. Lâche t-elle tout sourire avant de refermer la porte de l'étable.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Même si Xander commence à être très âgé, il tiens à prendre soins de grande famille. Comme tous les jours, lorsqu'il ne travaille pas, c'est lui qui prépare le petit déjeuner. Une façon pour lui de se sentir important au saint de la tribu Chocolate.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Comme promis, la petite blondinette se prépare en traînant les pieds. Elle met plusieurs minutes avant de se décider sur sa tenue, pour finalement remarquer que sa maman a préparer ses habilles sur la commode.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Habillée et l'estomac plein, Tara peut enfin partir pour sa première journée d'école. Prune, qui est bloquée à la maison pour la visite d'une amie, ne peut pas accompagner sa fille. C'est le coeur serré qu'elle laisse partir sa fille seule à l'école.

    - Bonne journée ma chérie, j'irais voir Pile-poile à ta place.

    - Merci maman, Je t'aime fort. Sourire la fillette en enlaçant sa mère.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Enfin seule, si on veut. Dans le bus, accompagné de Gabin qui lui aussi reprend l'école, le silence est d'or. Juste le vroum vroum du moteur du bus et quelque chahut au fond chatouillent leurs oreilles.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     A la maison tout le monde est enfin réveiller, Jade s'occupe des chats qu'elle affectionne plus que l'être humain.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Et Prune reçoit son amie arrivée en taxi juste après le départ du bus de sa fille.

    - Eh ma poulette, tu vas bien ? Demande Cora, contente de revoir sa colocataire de l'université.

    - ça va bien et toi ? Pas trop long le voyage ?

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    - Tu parles, c'est moins loin que chez moi !

    - Ah c'est pour ça que tu ne rentres pas pour les vacances ? S'interroge Prune, curieuse d'en apprendre un peu plus, sur la vie privée de sa copine.

    - Ouais il y a de ça, bon tu m'invites à rentrer chez toi, ou, on prend racine  ?

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Tristan qui vient à peine de se doucher, entend discuter dans le salon. Il rejoint alors les "troubles fêtes" et là, c'est comme-ci Monsieur avait perdu sa langue !

    - Cool, Tristan, je voulais justement te présenter ma coloc, voici Cora, Cora voici Tristan, mon petit frère...

    - Enchantée. Fait Cora en présentant une main pour qu'il lui la serre.

    Mais le jeune homme reste bouche bée et immobile le regard fixe sur le visage de Cora.

    - Bah alors Tristan ? T'es avec nous ?

    -... Euh...

    - Je crois qu'il faut être télépathe ! Essayons ! S'amuse Cora devant la réaction du brun. 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Les deux femmes ferment leurs yeux et essaient de lire dans les pensées du petit Tristan qui à ce moment même se sent comme un petit garçon devant une maîtresse d'école à lui réciter la table de multiplication de 7.

    - Bon ça marche pas. Réagit Prune en haussant les épaules. Bon bah fais-nous signe quand tu auras retrouver toutes tes fonctions vitales !!  

    -.... Ou...Ouais.. Articule difficilement Tristan.

    - Ah au fait Cora est là jusqu'à notre reprise à l'université, donc fait un effort et change de pantalon, ça te boudine trop ! S'amuse Prune en voyant que Cora ne laissait pas de marbre son frangin.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Après s'être remit de ses émotions Tristan est parti au travail, cependant la journée sera longue pour le jeune homme qui n'arrête pas de penser à la jolie Cora.  

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Dans l'après-midi, notre vieux couple d'amoureux eu envie de profiter du jardin. Même si les températures commencent à rafraîchir, ils profitent du soleil avant que la neige vienne y déposer son beau manteau blanc cristal. 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     - Je suis content qu'on profite tous les deux pleinement pour passer du temps ensemble. Dit Xander en s'approchant doucement de sa belle.

    - Moi aussi chouchou... Tu ne penses pas qu'il serait temps de prendre notre retraite ? Après tout la vie file si vite... 

    - Ce n'est pas que je ne veux pas ma chérie, mais je ne suis pas encore près à rester à la maison à tourner en rond entre quatre mûrs, j'aime mon travail et j'aimerai atteint le plus haut sommet de la profession. J'y suis presque, ça serait vraiment dommage d'arrêter là où j'en suis. Explique-t-il sereinement.

    - Bien sûr, mais on est plus tout jeune Xander !

    - Avec les jours de repos que j'ai, c'est comme-ci j'étais à mi-temps on continuera de profiter ensemble dés qu'on le pourra ! Il réfléchit un instant. Tiens, pourquoi n'irions-nous pas dîner à l'extérieur ce soir ? 

    - Rien que nous deux ? Demande émerveillée Selena.

    - Oui, rien que nous deux, en amoureux. 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    A peine rentrée de l'école, Tara jette son sac à l'entrée et se dirige vers l'étable pour nourrir Pile-poile. Une fois terminé, elle se précipite dans sa cabane perchée toute fraîchement construire cette après midi. 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Une fois en hauteur, elle n'a qu'une envie, regarder la vue. Et quel vue !! La mer accompagnée du soleil couchant, des reflets orange et jaune sur l'eau brille comme des pépites d'or. Vraiment Saint Claire est magnifique par tous les temps et tous les saisons. 

    - Tara, tes devoirs ma chérie ! Crie sa maman en bas de l'arbre les mains sur les hanches le regard autoritaire.

    - Oh, maman, encore un petit peu, s'il te plaît. Ronchonne la fillette.

    - Non tout de suite, après c'est la douche, dîner et au dodo ! 

    - Bon d'accord, j'arrive. Abdique la demoiselle la mine boudeuse.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Comme promis, Selena et Xander partent au restaurant, laissant la maison au grand enfants, confiant. Selena intriguée d'avoir du se changer sous les ordres du colonelle Xander, se demande bien où ils comptent dîner, si ce n'est dans un restaurant chic. 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Arrivé au restaurant, le couple prend place à une table au fond de la salle, éloigné des autres clients. Parcourant la carte, Selena remarque une chose, qui lui attire l'attention.

    - Euh, Chouchou, les prix ne sont pas indiqués, je crois qu'il y a un soucis...

    - Non ma reine aucun soucis, moi j'ai les prix, c'est normal quand on invite un belle dame à dîner à l'extérieur. Dit-il le nez toujours plongé dans le menue.

    - Oh..., mais ça doit être horriblement cher....

    - Rien n'est trop cher pour toi. Alors maintenant choisi ce que tu veux et arrêtes de te préoccuper de ce qui ne te regarde pas.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Tara au lit, Prune et Cora profitent de la soirée pour aller au festival d'automne. Prune qui est de nature poltronne pénètre dans la maison hantée sans problème.

    - Allé, viens Cora, ça doit pas faire si peur que ça... 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Alors que la demoiselle allé entrer aussi à l'intérieur, elle s'arrête net devant la porte. Elle, aussi, poltronne, mais certainement à un degrés plus haut, elle hésite un instant pour finalement s'aventurer dedans.

    - Après tout qu'est-ce que je risque. Se dit-elle tout haut.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Quinze bonnes minutes après, mon héritière ressort la peur au ventre et les jambes à son cou. Quel coup du sort quand on pense qu'elle y est entrée les deux pieds devant.

    - AAAAAH AU SECOURS J'AI SENTIS UNE MAIN ME TOUCHER !!!!

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Et avec surprise, Cora sort de la maison comme-ci de rien n'était. 

    - Ce n'était rien de bien méchant, juste des automates !

    - C'est ça à d'autre ! Je n'y retournerai plus jamais, quelle frousse j'ai eu ! Affirme Prune encore toute retournée et tremblante.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Pendant que certain se font des frayeurs, d'autres sont tranquillement assis à déguster un bon repas tout juste servis.

    - Ta viande est bonne ma chérie ?

    - Parfaite, elle est cuit comme je l'aime et la sauce n'est pas trop relevée. Vraiment délicieux... Et toi ?

    - Délicieux aussi, mais ça ne vaut pas ta cuisine, ma chérie. Répond Xander tout sourire.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Le repas terminé, les amoureux sont près à rentrer, mais Xander  attire sa femme vers lui et la regarde tendrement.

    - Tu es ravissant Selena et je voulais te remercier pour tout ce que tu m'as offert. Ton amour, une famille, ton soutiens et tellement plus encore...

    - Chouchou, je n'ai pas fait notre famille toute seule, tu en es en partie responsable. Corrige la vieille dame les joues rougies.

    - Bien sûr, mais c'est tout de même toi qui a accouché de cinq enfants dont des jumeaux. 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    - Et puis tu sais, dit-il avant de la faire basculer en arrière. Tu es une superbe maman, tu peut être fière de toi. Susurre-t-il en s'approchant doucement.

    - Oh, mais Xander, toi aussi tu es un bon père, regarde nos fils, ils prennent exemple sur toi. On était deux pour les faire, pour les élever aussi, alors pourquoi me donner tout le mérite ? 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Sans dire un mot Xander dépose délicatement ses lèvres sur celle de Selena. Un court échange d'amour qu'il arrête à regret pour répondre à la question de sa bien aimée.

    - Parce que je t'aime. 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Les filles continuaient paisiblement leur soirée au festival. Elles ont décidées de se mettre aux patins à roulette, moins effrayant au goût de Prune qui frisonne encore de peur en repensant à la maison hantée.

    - Dis-moi ton frère, il a une copine ? Questionne Cora l'air de rien.

    - Non, enfin je ne pense pas, il ne parle pas beaucoup de sa vie sentimentale.

    - Et c'est quoi son genre de femme ?

    - Je ne sais pas... mais pourquoi tu me poses tous ces questions ?

    - Bah comme ça, je le trouve assez mignon et voilà quoi...  

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Abasourdie par ce qu'elle vient d'entendre, Prune fait face à Cora la mine choqué.

    - Ne me dis pas que tu es en train de tomber amoureuse de mon frère !

    Surprise par l'apparition de son amie Cora perd l'équilibre et se retrouve les quatre fers parterre. 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    - Et bien, commence t-elle tout en se relevant, il a l'air si touchant et gentil et doux aussi, que peut-être...

    - Non, non attends, tu l'as a peine rencontrer et les seule mots qu'il t'a sorti c'est " aaah" "eeuuuh" comment peux tu te faire une opinion là dessus ? 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    - Prune, je ne vais pas lui demander sa main demain. Ne panique pas, je veux juste apprendre à le connaître c'est tout. Explique la blond vénitienne sur un ton calme et posé.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Les tourtereaux quand à eux continuer leurs soirée dans leur chambre. Selena est aux anges ce soir, tout ce qu'elle désirait elle l'a obtenue et elle est heureuse. Pour Xander c'est autre chose, certes il est comblé, mais il veut faire la paix avec Orlane pour ne pas partir l'esprit contrarier. Bien qu'il est fait des erreurs ce soir, il est fière du père, du mari et de l'homme qu'il est devenu. Il avait vraiment fait beaucoup de chemin et tout grâce à Selena et à l'amour. 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Oui, ce soir Selena et Xander on tout oublié, sauf ce qu'ils ressentait l'un pour l'autre.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    Quelque jours plus tard Prune et Cora venaient de repartir pour l'université. La dernière ligne, celle où tout va se jouer. Cependant Cora qui avait tenu a passer quelque jours chez Prune avant la rentrée, avait une bonne raison pour ça.

    - Pourquoi tu m'emmènes ici ? On va être en retard à la résidence ! S'impatiente la brunette.

    - Prune, calme-toi, on ne va pas être en retard ! 

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

    - Ah bon ! S'écrit-elle surprise, pourtant je dois payer mon deuxième trimestre pour la location !

    - Et non, pas cette fois-ci ... Aller ne fait pas cette tête, viens, suis-moi ! Ordonne Cora  dissimulant un léger sourire.

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Les deux jeunes femmes pénètrent dans le jardin, même si il n'est pas très spacieux une grande palissade le clôture, ne laissant aucun vis à vis.

    - Tu verras, ce n'est pas très grand, mais c'est charmant et en plus c'est gratuit, il a tout payer pour nous ! Précise Cora alors que Prune ne comprends toujours pas où elle veut en venir.

    - Gratuit ? Il ? Il qui ? Bon tu m'expliques à la fin ou quoi ?

    Chapitre 45 : Ne précipitons pas les choses.

     Une fois à l'intérieur les mûrs bleus clairs et le mobilier laisse mon héritière sans voix.

    - Alors tu vois, je t'avais bien dit, ça à quand même son charme ici...

    - Et en plus on sera tranquille pour étudier. Fait une voix qui provient de l'escalier.

    - Bien sûr, j'aurais du m'en doutais. Lâche Prune à moitié surprise.

    - Bonjour Mesdemoiselles, j'espère que vous avez fait bon voyage. 


  • Commentaires

    1
    marie-marie
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 23:47

    Garrissonj? tristan? lool

    bon tristan a l'air d'avoir le coup de foudre pour l'amie de sa soeur, et elle aussi..un futur couple peut être...pile poil est très beau et la petite s'en occuppe très bien...hate de savoir qui descend les escaliers malgrè tout ^^

    2
    Lundi 20 Janvier 2014 à 01:21

    Tara est une petite fille fort adorable, elle prend grand soin de son ami, entre eux un lien fort est en train de naître.

    Certes elle a du caractère mais elle reste mignonne comme tout.

    Ha nos vieux parents sont toujours aussi amoureux malgré le temps qui passe, je les trouve bien ensemble.

    Ben alors Tristan on perd sa langue face à la belle Cora, serais-tu sous son charme ? En cas tout, elle semble penser la même chose... Serait-ce donc une petite amie potentielle ?

    Et je me doute déjà qui descend des escaliers, ne serais-ce pas ce fameux Garrisson ????

    bisous, belle suite

    3
    Lundi 20 Janvier 2014 à 07:55

    Garrinson je parie !

    Tristan va tomber amoureux de Coraaaa ! Même si ça a pas l'air de plaire a Prune. J'avoue que je pige pas pourquoi elle a autant de mal avec les relations entre ses frère/soeurs/amis. Fin bon, ça va peut-être s'arranger. ^^ 

    4
    Lundi 20 Janvier 2014 à 16:55

    Merci a tous pour vos commentaires ;)
    Si tout va bien Mercredi vous serez qui descend des escaliers 

    bonne semaine à tous 

    5
    Lundi 20 Janvier 2014 à 19:14

    Je parie que c'est Garrisson qui a payé. Je suis sûr que Cora est Tristan iront bien ensemble. Mais j'espère que Prune ne va pas trop couver son frère et le laisser libre de sortir avec qu'il veut. 

    6
    Lundi 20 Janvier 2014 à 20:11

    Mmmm, Xander, petit coquin.... ewe on sait tous qu'elle a pas les prix pour qu'elle rale si c'est trop cheeer :P mais, bien joue quand meme...ewe

    Garrichouuuuw! Tu m'as presque manqueee :D

    FAUT TROP QUE TRISTAN ET CORA SORTENT ENSEMBLE. Ou au moins se revoient. Il est si mignon quand il begaie, ca grandit si vite :')

    7
    Lundi 20 Janvier 2014 à 23:11

    ~

    Ow, je paris que c'est... euh... l'autre gens de l'université. (waw, c'est très clair ce que je dis, là, tout de suite e_e)

    Roh, t'es michante de couper ici TTTwTTT Bouhouhou /ZBAF/

    (Okay-je-sort-et-arrête-de-délirer)

    8
    Samedi 25 Janvier 2014 à 12:28

    C'est drôle la tête que fait tristan ^^ il  a de l'amour dans l'air, mais je sais pas pourquoi à mon avis ça ne marchera pas. De plus, Prune n'a pas l'air d'approuver donc ^^ Xander et Selena se retrouve ça leur fait du bien ^^ . De retour pour finir leur études la maison cache pas un Garisson derrière ?

    9
    Mardi 28 Janvier 2014 à 09:37

    Garisson??? 

    Tristan tout timide devant cora le coup de foudre <3 Feraient un beau couple

    Super romantique le dîner au restos sont beau nos séniors encore autant amoureux qu'au premiers jours ahhhh jalouse moi!!!

     

    10
    rouki
    Mercredi 15 Avril 2015 à 18:37
    Je ne sais pas si vous, ça vous "choque", mais quand Tara part à son premier jour d’école, elle est en robe, et quand elle revient, elle est en sweat et en jean...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :